Jean-Jacques Surian

Jean-Jacques Surian

Exposition présenté du 4 avril au 2 mai 2012

Jean-Jacques Surian

 

Présentation de l’exposition

 

Jean-Jacques Surian, l’oeuvre d’une vie, une vie à l’oeuvre.

 

Jean-Jacques Surian (2)

Jean-Jacques Surian (2)

Jean-Jacques Surian présentait en avril 2012 à Arteum musée d’art contemporain une soixantaine d’œuvres, peintures, dessins, objets, ainsi qu’une vidéo des carnets de dessin préparatoires réalisés durant les cinquante dernières années.
Cette exposition, conçue pour accompagner la publication aux Editions Autres Temps d’un important ouvrage monographique qui consacre 50 années de peinture, a bénéficié de la venue d’un public particulièrement intéressé, notamment lors de la visite commentée par l’artiste le samedi 21 avril.

 

 

 

 

Signature de l'ouvrage

Signature de l’ouvrage

« Jean-Jacques SURIAN de l’Anecdote à l’Universel 1960-2010 », 370 pages, format 21 x 27 cm, couverture cartonnée, dos toilé, avec des textes critiques de Jean Arrouye, Christiane Courbon, Michel Guérin et Yves Michaud, est un livre ouvert sur la vie artistique et la vie d’homme de l’artiste Marseillais.

 

 

 

 

 

 

 

Jean-Jacques Surian (3)

Jean-Jacques Surian (3)

L’exposition vient de se terminer. C’est à présent la GALERIE VINCENT BERCKER à Aix-en -Provence, 10 Rue Matheron, qui prend le relais avec une exposition de dessins du 3 mai au 2 juin.
Du 11 mai au 29 juillet, exposition « L’enfer du décor » au Garage à Béthune.
A partir du 5 juillet la galerie Anna-Tschopp, 197 rue Paradis à Marseille, présentera un ensemble de 12 oeuvres inédites sur papier de 1988/89, dont un pastel de 100 x 280. 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voici un bref entretien passé avec celui qui se considère comme un « farouche indépendant » attaché à « l’aventure en solitaire » dans l’atelier et, pour les plus curieux, des extraits du texte que j’ai rédigé pour la monographie, résultat de mes aller-retour à l’atelier de Jean-Jacques Surian.

CC: Cette monographie de 370 pages présente 1 000 reproductions d’œuvres, de 1960 à 2011.

JJS: Le livre est fini, il est beaucoup plus fourni en pages et images que la première maquette de départ: avec Martin Carrese le graphiste, un de mes anciens élèves, une entente parfaite et un résultat au delà de la pensée la plus optimiste. J’avais besoin d’un outil de référence pour la compréhension de mon travail dont les thèmes se succèdent sans pour autant s’opposer, car les expositions n’ont jamais montré que des fragments ou certains thèmes.

CC: A Arteum, tout l’espace, salle par salle, est consacré à une présentation chronologique de votre travail, jusqu’aux toutes dernières oeuvres.
JJS: La chronologie dans l’exposition est là pour accompagner le livre, elle permet de voir certains originaux, jamais ou peu montrés, confronter des thémes et des époques. Ce qui avait été fait plus modestement à la galerie Athanor en 1993 pour la sortie de la 1ère monographie. La configuration du musée avec ses salles indépendantes s’y prétait. Trente toiles, vingt grands dessins, des autoportraits récents et des oeuvres de 2011 de la série « La vie en société. » Le choix s’est porté sur de grands formats qui « tiennent »chacun un mur et sont emblématiques des périodes choisies.

 

Christiane Courbon

 

Jean-Jacques Surian (3)

Jean-Jacques Surian (3)

 

Documents à télécharger

 Entretiens extraits de la monographie de Jean-Jacques Surian

 

 

 

 

 

Partager

_______________________________________________________________________________________