Lionel Sabatté est lauréat de ce grand prix qui, depuis 2011, soutient tous les ans un artiste dont le travail est particulièrement représentatif du dessin contemporain dans sa diversité.

 

Dans ses travaux – peinture, dessin et sculpture – Lionel Sabatté questionne la porosité et la complémentarité des supports plastiques qu’il utilise. Il nous prouve que la frontière entre les différents médiums n’a plus lieu d’être.

 

Ses dessins offrent à voir des silhouettes de poussières, de béton, de fer et de bronze oxydés, dans lesquelles on distingue des hommes, des animaux. Ses toiles sont essentiellement composées d’acrylique et de charbon. Ces éléments, dérivés du pétrole et vieux de plusieurs millions d’années, résonnent avec les sujets des tableaux qui évoquent des profondeurs abyssales, parfois des espèces éteintes, et prennent l’aspect de cartographies imaginaires flirtant avec l’abstraction.

 

 

Lionel Sabatté, Caresse boisée, 2016. Charbon, médium acrylique et curcuma sur papier, 120x8cm (Galerie C)Lionel Sabatté, Caresse boisée, 2016.

Charbon, médium acrylique et curcuma sur papier, 120x8cm. © Galerie C.


_______________________________________________________________________________________