Carte blanche estivale offerte à A.Clif.

Face aux dangers accrus de la mondialisation, cette exposition propose une alternative et nous convie à l’autonomie.
Notre survie ne peut-elle pas se trouver simplement dans l’utilisation des ressources que nous offre la nature?
Une multitude d’espèces de plantes sauvages comestibles nous entourent, il nous suffit d’appendre à reconnaître pour s’en nourrir et s’enrichir de leurs bienfaits.

Née en 1956 à Paris, A.Clif vit et travaille en Provence et dirige une école d’arts plastiques pour adultes dans la région. Une carte blanche estivale, réservée prioritairement aux acteurs locaux, lui est offerte à ce titre. Sa dernière exposition, en mars 2020,Entre Terre et Ciel, au Centre d’art La Maison du Cygne de Six Fours, n’a tenu que le temps du vernissage et une courte semaine, victime des fermetures des lieux d’art pour cause de pandémie. Voici ici la possibilité pour ceux qui n’avaient pas eu le temps de s’y rendre de découvrir les travaux récents de la plasticienne.


Série de cyanotype circulaire D/30cm

Au  travers de la pratique du dessin, de la peinture, de la photographie, de la vidéo,  A.Clif expérimente les procédés à l’œuvre. Les falaises de calcaire de la Montagne Sainte Victoire, des Calanques marseillaises,  la terre ocre de Provence, font partie de son paysage quotidien. Ses nombreux voyages, également, lui permettent, à partir de photos, de dessins, de questionner la structure des roches. Ce travail de recherche des formes élémentaires sculptées par le vent et l’eau au cours du temps,  lui permet d’exprimer  dans sa peinture, nous explique-t-elle, les étapes de la vie sous formes de strates révélées par un procédé de retrait et de dilution de la matière en lien avec les procédés naturels à l’œuvre dans les formations géologiques. Au  travers de la pratique du dessin, de la peinture, de la photographie, de la vidéo,  A.Clif expérimente les procédés à l’œuvre.

‘’ Ce que propose A.Clif avec humilité est en définitif de participer à sa vision d’un univers dont l’équilibre se situe dans une juste harmonie entre les forces telluriques et les forces célestes, là où le spirituel a lieu d’advenir, dans ce que Herman Broch  appelait « une immobilité sans image et pourtant pleine d’images », ou  encore  « immobilité éveillée d’un souffle »


Bernadette Clot-Goudard.

L’artiste présente ainsi sa recherche actuelle : 

« Face aux dangers accrus de la mondialisation, cette exposition propose une alternative et nous convie à l’autonomie. Notre survie ne peut-elle pas se trouver simplement dans l’utilisation des ressources que nous offre la nature? Une multitude d’espèces de plantes sauvages comestibles nous entoure, il suffit d’apprendre à les reconnaître pour s’en nourrir et s’enrichir de leurs bienfaits. »


A.Clif

Traces géopoétiques des plantes sauvages peintures flottantes encres et collages 50 x50 cm 

De nombreux rendez-vous avec elle sont prévus tout au long de l’exposition. Des rendez-vous au jardin avec les scolaires ou les centres de loisirs peuvent être fixés. Au programme : découverte des plantes sauvages dans le jardin du château et de l’exposition dans le centre d’art avec livrets-jeux.

Les RDV du mois d’août :

Tous les Vendredi et Samedi d’Août en présence de l’artiste avec animation sur place.


-Jeudi 8 septembre 2022 de 16h à 19h

Les RDV du mois de 
septembre :

-Samedi 3 septembre 2022 de 16h à 19h

-Décrochage jeudi 8 septembre

Les RDV au jardin des scolaires :

Découverte des plantes sauvages au jardin du château, et de l’exposition dans les murs de ARTEUM MAC avec livrets-jeux.

« L’Herbier Gourmand » par Renaud Arrighi, Alain Bernard, Anne-Claude Ferdinand sera en vente au musée lors de cette exposition.

Contact : A.CLIF 06 80 20 59 63


_______________________________________________________________________________________