Le vernissage de la prochaine exposition d’ARTEUM musée d’art contemporain « Le chez soi et l’ailleurs. L’autre côté du rêve » aura lieu le mercredi 15 mai à partir de 18h. A cette occasion l’œuvre architecturale, Au risque de se perdre, du Cabanon Vertical créée spécialement pour l’exposition sera inaugurée en présence du collectif d’artistes.

Les artistes du Cabanon Vertical investiront prochainement le parc du château pour la réalisation de leur installation.
L’équipe ARTEUM vous propose de suivre l’évolution de la construction de l’œuvre architecturale, Au risque de se perdre, via cette page.

Le collectif d’artistes Cabanon Vertical

 

Le travail artistique du Cabanon Vertical repose sur la prise en compte des différents paysages, qu’ils soient urbains ou ruraux et porte sur l’aménagement du territoire et l’architecture. Volontairement implantées dans l’espace public, leurs créations ont pour vocation d’être perçues par le plus grand nombre. Le collectif développe généralement des prototypes de petites structures qui viennent se greffer aux immeubles ou à des infrastructures urbaines. Leurs terrains d’investigation privilégiés sont les grands ensembles, avec pour objectif la dé-standardisation du logement social et la réappropriation par l’individu de son espace de vie. A partir de cette démarche, les projets développés ont évolué vers une interprétation des paysages urbains banals visant à mettre en valeur leur problématique propre. Ils en viennent de plus en plus souvent à prendre un caractère plus poétique, jouant sur la frontière dedans-dehors, sur la manière de transcender la peau d’une construction par des jeux de lumière.

Au risque de se perdre – Présentation

 

Dans le parc de Châteauneuf le Rouge, un ancien jardin à la française, planté de buis multi- centenaires, révèle une architecture paysagère dans laquelle alternent cheminements étroits, voûtes et carrefours. Ce sont les zones de vide, les espaces interstitiels délimités par ces haies de buis qui ont intéressé le collectif d’artistes. Expérience de parcours initiatique à mettre en parallèle avec celle du héros de l’Odyssée, l’oeuvre joue le rôle de révélateur dans le paysage. Elle est constituée de dispositifs ponctuels intégrant surprises et étonnement, perte de repères, découverte d’ailleurs, de nouveaux points de vue… Elle invite le visiteur à créer son propre cheminement ou à accepter d’être dérouté. Le principal intérêt du voyage n’est-il pas de se perdre ?

Au risque de se perdre – Construction

 

Premier jour

 

jour1_04

 

jour1_03

 

jour1_01

 

jour1_02

  

 

 Troisième jour

  

jour03 (2)

 

jour03 (3)

 

jour03 (4)

 

jour03 (1)

 

 

Quatrième jour

 

jour04 (1)

 

jour04 (4)

 

jour04 (3)

 

jour04 (2)

 

Dixième jour

 

1 mai (3)

 

1 mai (2)

 

1 mai (4)

  

1 mai (1)

 

 

Retrouvez d’avantage de photographies de la construction sur notre page Facebook en cliquant ici :

 

→ Construction de l’oeuvre « Au risque de se perdre »

 

Retrouvez de plus amples informations et d’autres visuels du collectif d’artistes sur leur page Facebook https://www.facebook.com/le.cabanon.vertical

 

Partager

_______________________________________________________________________________________