essai affiche

 

 

Apéritif et rencontre avec les artistes le vendredi 13 septembre 2013 à 19h.
Exposition présentée les 14 et 15 septembre 2013 de 14h à 18h.

 
 

« 1913-2013 : cent ans de protection »

L’année 2013 revêt pour le monde du patrimoine une importance bien particulière puisqu’elle sera le cadre de la commémoration d’une loi fondatrice pour la protection des monuments historiques en France, celle du 31 décembre 1913, mais aussi de la célébration du 30e anniversaire des Journées européennes du patrimoine. Deux événements majeurs, qui ont vocation à unir leur charge culturelle et symbolique pour convier les citoyens à partager leur amour du patrimoine en cette année historique.

 

Cette double commémoration exceptionnelle a pour objectif/propose de célébrer l’extraordinaire vitalité de l’action patrimoniale et des échanges qui se sont noués – et continuent de se nouer – autour de la richesse de notre patrimoine. Cet engagement, s’il a son histoire institutionnelle, repose également sur l’activité et la passion de nombreux acteurs de la société civile, qui ont largement participé au renouvellement du regard sur les patrimoines et à l’enrichissement de ses acceptions.

 

  

Dans le cadre de cet événement majeur, ARTEUM – Musée d’art contemporain présentera une exposition composée des œuvres de la collection mais aussi de jeunes créateurs contemporains les samedi 14 et dimanche 15 septembre 2013 de 14h à 18h.

Une rencontre avec les artistes sera organisée la veille, soit le vendredi 13 septembre 2013 à 19h.

 

Présentation de l’exposition

En intérieur : « ARTEUM, histoire d’un musée : des peintres du Péano à l’art contemporain »

 

D’Arsène Sari (1895/1995), devenu dans les années d’après-guerre doyen des « Peintres du Péano », à quelques figures représentatives de l’art contemporain, les commissaires d’exposition proposeront un panorama sur les artistes de la collection et l’évolution de l’art.

 

Arsène Sari

Arsène Sari, Sans titre

ARTEUM possède une collection éclectique constituée depuis sa création par les dons d’artistes y ayant exposé, parmi lesquels des disparus tels Victor Vasarely ou Richard Mandin, mais aussi des artistes vivants comme Pellegrin, Sama ou Alessandri et bien d’autres, ainsi que plusieurs œuvres et objets ayant appartenu au peintre Arsène Sari.

Dans une présentation progressive forcément succincte, le musée entraîne le visiteur sur les traces de ce passé pour l’amener à découvrir le chemin parcouru jusqu’à l’art d’aujourd’hui, à se poser les questions du pourquoi et du comment d’une telle évolution. Une évolution symbolique de la vivacité de l’art, un balisage, toutes proportions gardées, des tournants et des époques propres à notre région, qui conduit aux prises de position de nos artistes contemporains.

Artistes de la collection : ALBERT Marcel, Joseph ALESSANDRI, Pierre AMBROGIANI , Jean-Baptiste AUDAT, Henri AUTRAN, Jean-Pierre BAUER, Laurent BEAUMONT,  BOISSEL Mahé, Roger BOISSIER, Danièle BONNIOL-FERRUS, Yvette BONTÉ, Georges BRIATA, Pierre CAYOL,  Alain CROCQ, Jean-Jacques DUSSAUD, André GENCE,  Marc HELLER, Geneviève HONNORAT,  Jeanne LA BURA,  Pierre MATHIEU,  Richard MANDIN, Xavier MORENO, Alix PAJ, Jacques PELLEGRIN,  René ROVELLOTTI, SAMA, Arsène SARI, Michel STEFANINI, Pierre VALLAURI, Victor VASARELY, Hocine ZIANI.

Georges Briata

Georges Briata, Asakusa la nuit, Tokyo, 1989

  

Une salle sera également consacrée à des oeuvres actuelles, prêtées pour l’occasion par de jeunes créateurs contemporains.

Artistes invités : Julie BALSAUX, Nicolas PINCEMIN, Thomas ROYEZ, Javiera TEJERINA-RISSO.

Nicolas Pincemin

Nicolas Pincemin, Paysage familier, 2012

Et toujours en extérieur, à découvrir ou à redécouvrir, un parcours d’art contemporain dans le patrimoine naturel

 

L’accès libre au parc permet de découvrir à toute heure un parcours d’art contemporain qui dialogue avec la végétation multi-centenaire et le paysage.

Dans le parc aux arbres multi-centenaires, un parcours d’art contemporain guide le promeneur et l’amène à redécouvrir des points de vue d’exception. Parmi les installations, la création spécifique du collectif d’artistes Cabanon Vertical dans l’ancien jardin de buis à la Française traité comme un labyrinthe, avec ses surprises et ses étonnements, invite le visiteur à inventer son propre cheminement ou à se perdre…

L’exposition estivale présentée dans le cadre de Marseille-Provence 2013, capitale Européenne de la Culture. Parcours Ulysses, co-production FRAC PACA, se poursuit jusqu’au 27 octobre 2013.

Artistes : Collectif d’artistes CABANON VERTICAL, Joël BELOUET, Alain BRUNET, Sandro DELLA NOCE, Pascale MIJARES, Olivier NATTES, Benoît RASSOUW…

 

CABANON VERTICAL, Au risque de se perdre, 2013CABANON VERTICAL, Au risque de se perdre, 2013

Cabanon Vertical, Au risque de se perdre, 2013

Commissaires de l’exposition : Anne-Claude Ferdinand et Christiane Courbon
En partenariat avec SAFFIR galerie nomade / Hydrib

Retour sur les Journées européennes du patrimoine

Beau succès pour ce weekend exceptionnel d’ouverture dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine 2013 avec des visites qui se sont succédé non-stop. Nous comptabilisons près de 200 visiteurs, ce qui est un exploit compte tenu des nombreux lieux ouverts et des offres culturelles et associatives réparties un peu partout dans le Pays d’Aix mais principalement à Aix-en-Provence même. Nous vous remercions de votre intérêt et de votre enthousiasme. Ce bilan nous laisse envisager des événements et de futurs échanges d’une grande richesse ! Bienvenue aux amateurs d’art de tous horizons. Et bienvenue aux artistes !

Retour sur un weekend mémorable…

 

La rencontre artiste-public du vendredi 13 était un moment chaleureux et émouvant, durant lequel plusieurs artistes de la Collection sont revenus au musée pour la première fois depuis de nombreuses années, tandis que de jeunes créateurs y venaient, eux, pour la première fois. Et puis, parmi eux, les habituels, adhérents, amis, ont fait le lien. Bel échange, riche et constructif, avec notamment le témoignage de Pierre Mathieu, Président d’ARTEUM de 1995 à 2004.

DSC01186

Œuvre in situ de Pierre Mathieu, Sonorités charnues

DSC01173 Œuvres in situ d’Arsène Sari, Sans titres

DSC01230

Œuvre in situ de Victor Vasarely, Lithographie

 

Après ce temps de rencontre convivial vendredi 13, l’accueil du public s’est encore fait le samedi 14 et dimanche 15 septembre. Les visites se sont poursuivies, de cette exposition très courte mais chargée de sens qui balaie 100 années de création propres à la trajectoire du musée : comme l’a souligné Christiane Courbon, directrice et présidente d’ARTEUM, elle aura eu pour fonction essentielle de positionner le musée dans la continuité, de repréciser la filiation dans l’art, de tisser du lien entre les générations et les diverses provenances géographiques.  

DSC01195

Reconstitution de l’atelier d’Arsène Sari

DSC01219

Œuvres in situ de Jeanne La Bura, Chapeau au masque, René Rovellotti, Santorin, et Richard Mandin, Le portrait du professeur Bernerd

DSC01179

Œuvre in situ d’Alain Crocq, La mouette

Avec les créations les plus récentes, notamment les artistes invités hors collection, Julie Balsaux, Nicolas Pincemin, Thomas Royez et Javiera Tejerina, l’art contemporain prend ses marques, puisant autant dans les influences des courants antérieurs ou les appartenances culturelles que dans l’actualité, pour produire quelquefois des effets dissonants et inattendus.

DSC01182Œuvre in situ de Javiera Tejerina-Risso, Rouge de Falun

DSC01177 (2) Œuvre in situ de Julie Balsaux, Time-Line

 Oeuvres in situ de Thomas Royez

Œuvres in situ de Thomas Royez, Sans titre

DSC01184

Œuvres in situ de Nicolas Pincemin, Paysage familier, sentier des bunkers

Partager

_______________________________________________________________________________________