Exposition du 11 Octobre 2013 au 16 Février 2014

Galerie d’Art du Conseil Général Aix en Provence 

 

Toujours dans l’optique de « Marseille-Provence 2013 , capitale européenne de la culture », ce sont les choix des collégiens durant 5 années qui sont à l’honneur, apportant une nouvelle inéterprétation et une visions de leur ressenti sur l’art contemporain.

 

 

UNE COLLECTION D’ART CONTEMPORAIN CONSTITUÉE PAR 500 COLLÉGIENS 
L’exposition Les Nouveaux collectionneurs au collège : Génération 2013 présente une aventure unique : celle de la constitution par des collégiens des Bouches-du-Rhône d’un nouveau fonds d’art contemporain départemental. 
Grâce à un programme inédit initié en 2008 par le CG13 et mis en place par le Bureau des Compétences et Désirs de Marseille, une centaine d’œuvres ont été choisies entre 2009 et 2013 par quinze groupes d’élèves issus d’autant de collèges. Chacun de ces groupes a visité ateliers et galeries de la région, rencontré les artistes, discuté sur de multiples œuvres avant d’en sélectionner certaines autour d’un thème choisi librement… et de les acquérir. Ils ont ainsi découvert de façon concrète les multiples aspects de l’existence d’une œuvre, de sa conception à sa diffusion, en
passant par sa production et sa commercialisation. 

L’exposition présentée à la Galerie du Conseil Général, dans une configuration conçue par la commissaire Raphaële Jeune et l’agence de scénographie Freaks freearchitects, offre un état de cette collection, avant que celle-ci ne soit enrichie de nouvelles œuvres. En effet, l’aventure est appelée à se poursuivre et dès l’année scolaire 2013-2014, de nouveaux collégiens poursuivront le travail. 

 

 

UNE EXPÉRIENCE PÉDAGOGIQUE UNIQUE 
Le temps du collège, c’est le temps des apprentissages scientifiques et techniques, de la formation intellectuelle et artistique, de l’affirmation des personnalités.
Le projet Nouveaux collectionneurs au collège propose à des adolescents, soutenus par des enseignants, de se mettre en capacité de construire leur regard et d’exprimer leurs goûts face à la création artistique vivante, au sein même de leur collège.

Par une familiarisation avec les lieux consacrés à l’art (galeries, musées, FRAC, ateliers), des rencontres avec des professionnels (galeristes, artistes), des discussions ouvertes sur les grands courants artistiques, les collégiens peuvent devenir responsables et acteurs d’un projet culturel, à la fois collectif et personnel.
Grâce à une enveloppe financière mise à leur disposition par le Conseil Général des Bouches-du-Rhône, ils engagent leur responsabilité en choisissant des œuvres qui constituent, au fil des ans, un nouveau fonds d’art contemporain.
C’est devant une commission d’acquisition, constituée de représentants des institutions à l’initiative du projet, de professionnels du monde de l’art ou encore de journalistes, que les collégiens proposent et défendent les oeuvres qu’ils ont sélectionnées.

Leurs propositions d’acquisitions sont travaillées en thématiques. En relation très forte avec des préoccupations inhérentes à leur âge, les thèmes abordés trouvent néanmoins de larges résonances avec l’ensemble des questions qui traversent notre société contemporaine : « Jeunes et agités », « La fragilité de l’existence », « Etrange beauté », « Contraintes et libertés », etc.

 

 

UNE SCÉNOGRAPHIE SPÉCIALEMENT CONÇUE POUR L’OCCASION
Pour présenter les choix des élèves, témoins de leur sensibilité plurielle et d’un travail collectif de longue haleine, la commissaire d’exposition Raphaële Jeune et l’agence d’architecture Freaks proposent dans la Galerie du Conseil Général une scénographie originale, entre cabinet de curiosité et réserve, où les œuvres sont autant exposées qu’entreposées, prêtes pour de futures étapes au gré des demandes de prêt. 
Disséminées en terrasse sur un îlot central, les quinze collections pourront être découvertes chacune dans leur composition initiale, telles qu’élaborées par les adolescents, mais aussi redistribuées selon de nouvelles lignes de force dessinées par la commissaire. Le visiteur pourra ainsi prendre conscience de la nature même d’un fonds d’art contemporain, fruit d’un choix réfléchi et cohérent au gré du temps, ouvert à toutes les combinaisons et ressource essentielle pour la diffusion de l’art contemporain. Les argumentaires rédigés par les adolescents pour expliquer leur choix constitueront les textes de salles, pour restituer au spectateur l’esprit dans lequel ces collections ont été assemblées.

 

Commissaire Raphaële Jeune

 

 

Partager

_______________________________________________________________________________________