01.10.2022 / 11h : Vernissage et inauguration

Les œuvres d’Elvia Teotski prennent comme point de départ une exploration attentive d’un territoire et une cartographie de ses composantes environnementales afin de comprendre leur maillage. Issue initialement d’un parcours scientifique, l’artiste s’intéresse à la modification des environnements naturels à la lisière des activités humaines.
Au Mac Arteum, elle propose de creuser dans le parc un « four ouvert », prenant l’allure de fouilles archéologiques, afin de produire des sculptures à partir de matières collectées.
L’artiste associe des matériaux altérés par l’action humaine, qui débordent les intentions initiales et engendrent des processus entropiques. L’ensemble des installations
qu’elle propose s’installe sur ces points de bascule où de nouvelles formes d’existence émergent dans des milieux affectés. L’ensemble des travaux opère ainsi avec les
enchevêtrements entre histoires humaines et non-humaines, matériaux organiques et transformés, toxicités apparentes ou imperceptibles, transmissions culturelles soignées et
bouleversements environnementaux violents.

Des prêts d’oeuvres présentées au printemps dans le cadre de la 14ème édition des Arts éphémères dans les Parcs et Jardins de Maison Blanche à Marseille,  de Rafael Garcia-Lara, Laurine Schott et Olivier Jacques, Flore Saunois, Cyril Zarcone , viennent enrichir le parcours artistique dans le Parc de Châteauneuf-le-Rouge.

Chantier en construction à partir du 19 septembre

Partager

_______________________________________________________________________________________