ARTEUM Hors les murs…

© Olga Theuriet

 

ARTEUM présente Olga THEURIET à SUPERVUES


Dans le cadre de SUPERVUES, l’Hôtel Burrhus ouvre ses 35 chambres à 35 artistes, dont Olga THEURIET.
Une occasion de (re)découvrir, entre autres travaux, la vidéo de la performance réalisée par l’artiste au moment du vernissage de l’exposition [Habiter] – en partenariat avec La Non-Maison micro centre d’art – qui vient de clôturer l’année d’ARTEUM intra-muros.
Travaillée par la résistance d’une recherche près de la tenue, Olga Theuriet porte une attention particulière au vêtement, à son inscription dans le langage et l’architecture, à sa matérialité sociale, à sa fabrication. Les travaux interrogent, d’une manière plus générique, les rapports qu’entretiennent texte et textile. Couture et découture, image, écrit.
Olga Theuriet est lauréate 2017 du prix de l’école du regard. La Non-Maison, Aix-en-Provence.

 Rendez-vous à l’hôtel Burrhus – Chambre 26 !
Ouverture des Chambres : vendredi 14 décembre 2018 de 18h30 à 20h30 samedi 15 décembre 2018 de 11h à 20h dimanche 16 décembre 2018 de 11h à 18h
Hôtel Burrhus, 1, Place Montfort 84110 Vaison-la-Romainehttp://www.burrhus.com/fr/ Tel. : +33 (0)4 90 36 00 11/Fax : +33 (0)4 90 36 39 05/info@burrhus.com


 

Notre exposition [HABITER] s’est achevée samedi 1er décembre par les dernières visites et de chaleureuses rencontres entre les artistes et les visiteurs.

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucun texte alternatif disponible.

Edith Laplane, Nids brodés

[HABITER]

du 29 septembre au 1er décembre 2018

Avec Sandra ANCELOT, Michel BOUSQUET, Emmanuelle BOUYER, Alain BRUNET, Badr EL HAMMAMI,
Fadma KADDOURI, Edith LAPLANE, Camille MORAVIA, Delphine POITEVIN,
Ilana SALAMA ORTAR et Olga THEURIET.

 

Partant du postulat de la philosophie d’Emmanuel Lévinas que le «Tu» vient avant le «Je», l’exposition [HABITER] fait apparaître la question de l’hospitalité, de l’altérité et de la responsabilité. Elle présente un «coin du monde» où les artistes dévoilent une réflexion sur le dessin singulière.

Exprimé sous sa forme la plus pure, le trait se retrouve à travers une recherche sur les frontières, les cartes. Évolutive, adaptable et nomade, l’exposition reçoit les œuvres des artistes au sein d’un parcours architecturé à l’intérieur et à l’extérieur du musée, où le « tracé » fait lien entre tous. Des initiatives collectives naîtront durant le séjour de l’exposition.

Ce work in progress tente de répondre à la question d’habiter, du vivre ensemble, de résider quelque part et interroge les problématiques posées par les frontières, les conflits, l’héritage et l’identité.

 

«L’amour, c’est habiter dans l’imagination de quelqu’un» – Michelangelo Antonioni

Michèle Cohen et Christiane Courbon

Exposition collective inscrite dans la saison du dessin contemporain de Paréidolie en partenariat avec LA NON-MAISON.

Visuel : Badr El Hammami, D’une pierre deux coups, 2018

 


 Ateliers autour de l’exposition [HABITER]

 

Collecte émotionnelle avec l’artiste Sandra Ancelot et les élèves de CM1 et CM2 de l’école Sainte-Victoire de Châteauneuf-le-Rouge.

 

 

Dessin évolutif collectif dans l’espace.

L’artiste Delphine Poitevin a proposé deux ateliers aux enfants de l’IFAC Châteauneuf-le-Rouge (2-5 ans) autour de l’exposition [HABITER].

 

 

Le lendemain, le groupe des 6-8 ans, après une visite de l’exposition, a investi le parc avec notre médiatrice pour un atelier Land Art.

 

 

 

 


Journées Européennes du Patrimoine, Performance de Jean-Marc Forax 

 

Samedi 15 septembre 2018, ​l’artiste Jean-Marc Forax, co-fondateur des « Soirées dessinées » a réalisé en public une fresque dessinée et revisité des œuvres de l’Histoire de l’art.

 

Visiteurs, artistes professionnels ou amateurs, adultes, enfants... tout au long de l’après-midi, sont venus « partager l’art » – et un verre ! armés de crayons, stylos bille, feutres, Posca, papiers…

« L’art du partage », a été aussi l’occasion de découvrir les travaux des élèves d’une classe de 5e du collège Jean Zay de Rousset, en regard de ​l’oeuvre Kairos de Jean-Marc Forax, présentée au Mac Arteum lors de l’exposition καιρός – desseins, Kairos desseins, en 2017.

Les élèves ont travaillé plusieurs mois durant sur cette notion grecque de l’instant à saisir, dans le cadre du dispositif « Il était une fois une œuvre d’art » créé pour renforcer la place des Arts et de la Culture à l’école par le réseau Canopé et la DAAC. Le projet a été porté, en collaboration avec le Mac Arteum, par une équipe pluridisciplinaire d’enseignants du collège : Mme Lavallée en Lettres, M. Lesourd en Éducation musicale, ​​M. Mori en Arts plastiques, et Mme Liogier pour la partie documentaire et la coordination.Entre-temps, l’oeuvre Kairos a rejoint la collection du Mac Arteum, suite au don de l’artiste.

Visuel : Soirées dessinées co-fondées par Jean-Marc Forax

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager

_______________________________________________________________________________________